Politique

Les réformes en mode « pause »

Le président est-il condamné à enterrer les grands projets en préparation ? Dans la majorité, on se donne six mois pour changer de méthode.

Le ParisienNathalie Schuck,Pauline Théveniaud,@nathalieschuck @pauline_th
Restez informés en suivant LireLactu sur
S’il parvient à calmer la révolte de la rue, Emmanuel Macron est-il condamné à inaugurer les chrysanthèmes jusqu’à la fin de son quinquennat ? Aura-t-il encore les moyens de réformer le pays ? Est-il dans la situation de Jacques Chirac après les grèves de 1995, ce qui l’avait amené à la dissolution ?
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur