Faits divers

Condamné pour viol mais libéré après une erreur de procédure

Alors que son affaire relevait d’une cour d’assises des mineurs, un homme a été remis en liberté hier à Limoges. Personne n’avait vérifié son âge en première instance…

Le ParisienNotre Correspondant À Limoges,Franck Lagier,Geoffroy Tomasovitch
Restez informés en suivant LireLactu sur
Une « série de négligences procédurales » a permis à un homme de 45 ans, condamné pour des viols répétés sur sa nièce, d’être libéré de prison, hier, après seulement quelques mois derrière les barreaux. Le 12 septembre 2018, la cour d’assises de la Corrèze l’avait condamné à quatorze ans de réclusion criminelle assortis d’un suivi sociojudiciaire de six ans.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur