Economie

Internet, bouée de sauvetage pour les enseignes de mode

Dans le secteur du textile et de la chaussure, cette année, les ventes en ligne ont augmenté de 11 % tandis que les magasins ont perdu 26 % d’activité.

Le ParisienAdeline Daboval
Restez informés en suivant LireLactu sur
@adaboval Camaïeu, Celio, Naf Naf, la Halle, Devianne, André ou encore Orchestra… Les redressements judiciaires d’enseignes d’habillement s’enchaînent. Le Covid a fragilisé un secteur déjà en grande difficulté : depuis 2008, les Français achètent de moins en moins de vêtements.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur