faits-divers

La mère infanticide aurait noyé ses deux filles

L’annonce d’une séparation serait à l’origine du drame de Relecq-Kerhuon, près de Brest.

Le ParisienClémence Pierre,Pascale Égré
Restez informés en suivant LireLactu sur
Elle voulait disparaître avec ses filles, après que son mari lui a annoncé vouloir la quitter, a-t-elle expliqué aux enquêteurs. Toujours hospitalisée, la mère des deux fillettes retrouvées mortes à leur domicile, mercredi au Relecq-Kerhuon (Finistère), près de Brest, a pu être entendue une première fois vendredi sous le régime de la garde à vue.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur