Faits divers

Itinéraire d’un pionnier du djihad

Ibrahim Boudina est parti combattre en Syrie dès 2012.

Le ParisienPascale Égré
Restez informés en suivant LireLactu sur
L’un de ses amis raconte qu’Ibrahim Boudina lui a un jour assuré que « s’il ne pouvait pas faire le djihad en terre d’islam, il le ferait en France ». A l’automne 2012, sur le testament que ce jeune Cannois d’origine algérienne laisse avant de s’envoler pour la Syrie, il écrit ces mots à sa copine : « J’espère vraiment te retrouver au paradis.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur