FDJ

Les derniers récalcitrants

Pour soigner, travailler en hôpital ou en Ehpad, il faut être aujourd’hui vacciné. Ceux qui refusent sont minoritaires, mais leur absence pourrait peser lourd dans certains établissements.

Le ParisienClaire Boutet De Monvel,Aurélie Sipos,Elsa Mari
Restez informés en suivant LireLactu sur
Sur son bureau, Céline Schandlong a deux plannings. L’un avec l’ensemble des effectifs de son Ehpad. L’autre avec quatre cases vides, laissées par ses salariés qui refusent de se faire vacciner. « Je leur laisse jusqu’au dernier moment. Mais les lettres de suspension sont prêtes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur