Economie

Testament : les Français mal préparés

Seuls 22 % d’entre eux ont réglé par écrit leurs dernières volontés.

Le ParisienS.L.
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Bon vivant rime avec prévoyant », disait un grand-père dans une pub des années 1990. Un sage conseil que pourtant peu de Français appliquent. C’est ce que nous apprend une étude* réalisée par Testamento, une plate-forme qui propose des services de testaments en ligne.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur