Spectacles-TV

« Je refuse de donner mon émotion aux terroristes »

Le Parisienmercredi 11 janvier 2017
Charline Vanhoenacker, 39 ans . C’est avec une chronique inhabituelle que Charline Vanhoenacker a fait le plus parler d‘elle en 2016. Le 23 mars, dans son billet quotidien de 7 h 58, elle n’imitait ni le fan-club de Jean-Frédéric Poisson ni les conseillers d’Emmanuel Macron. La Belge la plus connue de la FM tentait l’impossible : faire rire au lendemain de la série d’attentats de Bruxelles. « Le Manneken vous pisse à la raie, messieurs », lançait-elle aux terroristes. « Les auditeurs aiment rire de l’actualité quotidienne. Mais dans les pires moments, ils nous demandent de les faire sourire avec de l’humour et de l’ironie », explique-t-elle aujourd’hui.
« La question de rire ou pas après un attentat est réglée depuis Charlie, poursuit-elle. Après un drame, le rire crée une communion avec le public. Il est salutaire. Comme quand, après l’Hyper Cacher, Frédéric Fromet chante Coulibaly Coulibalo. Et je refuse de donner mon émotion aux terroristes. Ce ne sont évidemment pas les chroniques les plus faciles à écrire. Mais ça sort des tripes. »
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir