Spectacles-TV

Les bonheurs de Sophie

3 étoiles. « La folle histoire de Sophie Marceau » (2016), film inédit de Fabrice Allouche, 1h30.

Le ParisienYves Jaeglé

21 : 00

C 8

Ce documentaire est faible, et pourtant, on le regarde jusqu’au bout, happé. Paradoxal ? Sophie Marceau crève l’écran, l’expression a été fabriquée pour elle. La moindre image d’archives de sa vie hors normes reste passionnante. Le texte, la voix off, qui ressemble à ces traductions de docs américains, sont neutres, banals. «  La Boum parle de… l’adolescence », merci monsieur ! L’actrice n’a pas participé au documentaire. Mais dès qu’elle surgit, dans ses bonheurs et parfois ses faux pas, souvent sur le tapis rouge de Cannes, on est avec elle, en empathie : la fille de 13 ans qui fait son premier essai face caméra, venue d’une cité ouvrière de Gentilly, en banlieue, accroche le regard. Elle ne s’attend pas à tourner un autre film après « la Boum ». Monica Bellucci ou Dany Boon, partenaires de carrière, la racontent, comme Danièle Thompson, scénariste de « la Boum », qui décrit sa beauté évidente mais nature. A 50 ans, Sophie Marceau rayonne, sans interruption depuis le 13 décembre 1980 et la sortie d’un film qui, le premier jour, s’annonçait comme un fiasco. Avant que le premier week-end, les ados se retrouvent massivement en Vic.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir