Politique

Rugy, ce n’est pas fini…

S’il reste, pour le moment, au gouvernement, François de Rugy devra se prêter à plusieurs enquêtes et s’engage, le cas échéant, à « rembourser chaque euro contesté ».

Le ParisienJannick Alimiet Pauline Théveniaud
Restez informés en suivant LireLactu sur
La nouvelle tombe peu avant 15 heures. François de Rugy écourte son déplacement dans les Deux-Sèvres, car il est convoqué à Matignon. L’apprenant, l’un de ses collègues du gouvernement lâche, comme une évidence : « Il va démissionner. » De l’Assemblée aux ministères, tout le monde ou presque est alors convaincu que le ministre de la Transition écologique va prendre la porte.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur