Societe

Il est 21 heures, Paris s’éteint...

20 millions de Français ont vécu hier soir leur première véritable soirée de couvre-feu, avec l’obligation d’être chez soi à 21  heures. A l’heure fatidique, les Champs-Elysées étaient bien tristes.

Le ParisienÉmilie Torgemen
Restez informés en suivant LireLactu sur
21 heures. La plus belle avenue du monde est aussi la plus triste. Il fait froid et bien morne sur les Champs-Elysées ce premier soir de couvre-feu effectif. A l’heure où chacun est censé être rentré chez soi, la chaussée reste traversée de voitures — essentiellement des taxis et des VTC.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur