Faits divers

Tuée en tentant d’échapper à un viol

Le ParisienCaroline Politi
C’est un joggeur qui a fait la macabre découverte. Mercredi 4 janvier, le corps d’une femme de 42 ans a été retrouvé en contrebas de la route reliant Bize-Minervois et Montouliers, dans l’Aude. La victime, Cécile L., qui résidait à Linerve (Aude), est décédée à la suite d’une série de coups, vraisemblablement portés à l’aide d’une pierre, au niveau du crâne et du visage. Un déchaînement de violence d’une telle intensité qu’il l’a laissée partiellement défigurée. Lundi, après l’identification du corps, le procureur de la République de Narbonne, David Charmatz, a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour tentative de viol suivi de meurtre. La victime a en effet été retrouvée vêtue d’un simple collant et des traces de défense au niveau de ses mains laissent supposer qu’elle a tenté d’échapper à une agression sexuelle, précise le magistrat. Les investigations, menées par la section de recherche de la gendarmerie de Montpellier, se poursuivent pour tenter d’identifier le ou les auteurs des faits.
Lundi, à 48 km de là, un autre corps, celui d’une femme de 61 ans, a été retrouvé à proximité de la gare de Carcassonne, sous un wagon désaffecté. Elle aussi était partiellement dévêtue, ne portant qu’un pull et des chaussettes. Deux petites traces de saignements ont été relevées au niveau de l’arcade sourcilière et de sa main droite. Néanmoins, aucun rapprochement entre les deux affaires n’a pour l’heure été effectué. Et pour cause, la piste criminelle, si elle n’est pas exclue, n’est pour l’instant pas favorisée dans ce dossier. La victime, divorcée et sans enfants, était décrite comme marginale, placée sous tutelle à cause d’une consommation excessive d’alcool. Une autopsie est prévue demain.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir