Societe

En selle avec les forçats de la livraison

On n’a jamais commandé autant de repas. Plus de 50 000 coursiers nous livrent tous les soirs. Pour découvrir leur quotidien, notre reporter s’est fait embaucher par le leader du marché.

Le ParisienYves Leroy
Restez informés en suivant LireLactu sur
Turquoise (Deliveroo), bleus (Stuart), jaunes (Glovo) ou orange (Just Eat). Passé le couvre-feu de 18 heures, ils sont de plus en plus nombreux, sac isotherme sur le dos, à sillonner les rues quasi désertes pour livrer nos repas. Toutes plates-formes confondues, les syndicats du secteur estiment que le pays compte désormais plus de 50 000 coursiers.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur