Politique

Après l’attentat islamiste, Macron sous pression

Avant la tenue d’un Conseil de défense à l’Elysée cet après-midi, le président et le gouvernement ont enchaîné hier les réunions. Objectif : apporter des réponses fermes après l’attentat de Conflans.

Le ParisienPauline Théveniaud
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Des méthodes de charognards. » L’expression, cinglante, est lancée par la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa. Elle vise la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, tout en rhétorique guerrière après le sanglant attentat contre un professeur à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur