Spectacles-TV

Puissant et lyrique

Le ParisienC. Ba.
Trois ans après « Twelve Years a Slave », Hollywood propose à nouveau un grand film sur l’esclavage. « Birth of a Nation » met en scène Nat Turner, un esclave cultivé et prédicateur très écouté, qui grandit dans une plantation de coton en Virginie. Pour renflouer ses comptes, son propriétaire le « loue » à d’autres cultivateurs pour qu’il aille sermonner les esclaves indisciplinés en utilisant la Bible. Mais les violences dont ses camarades sont victimes poussent Nat à la révolte… Ce film — interdit aux moins de 12 ans — comporte des scènes très dures, parfois insoutenables, mais toujours à l’appui de la démonstration de Nate Parker, qui montre comment la violence sème peu à peu la révolte. La réalisation parfois lyrique et le jeu habité des comédiens servent eux aussi ce film puissant.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir