Politique

Politique

Le Parisienjeudi 10 octobre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Par TUNISIE La justice tunisienne a libéré hier le candidat à la présidentielle Nabil Karoui.  L’homme, incarcéré depuis fin août et soupçonné de blanchiment d’argent, doit affronter dimanche, lors du second tour, le juriste indépendant Kaïs Saïed.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur