Sports nationaux

L’Espagne et l’Italie sous le charme

Les brillantes prestations monégasques ne sont pas passées inaperçues à Madrid et Turin mais n’inspirent pas la crainte.

Le ParisienValentin Pauluzzi (en Italie),Antoine Simonneau
Restez informés en suivant LireLactu sur
Logiquement, la presse italienne a usé toute son encre pour la formidable qualification de la Juventus face au Barça, reléguant la performance de Monaco au second plan. Toutefois, l’âpre quart de finale de 2015 entre les deux clubs (0-1, 0-0) résolu par un pénalty généreux et un arbitrage aussi contesté que contestable est resté dans les esprits (2 pénaltys n’avaient pas été sifflés pour l’ASM).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur