sports

Les larmes du Stade de France

Chaque semaine, en exclusivité pour Le Parisien, Guillem Balague, biographe de Lionel Messi et de Mauricio Pochettino, propose une chronique sur le numéro 30 du PSG. Il revient ce mercredi sur la finale de Ligue des champions 2006 remportée par le Barça... sans l’Argentin.

Le ParisienLaurent Pomel
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Le 17 mai 2006 au Stade de France, après le succès du Barça en finale de la Ligue des champions face à Arsenal (2-1), Lionel Messi disparaît. Il n’apparaît sur aucune photo avec la coupe que ses coéquipiers viennent de conquérir. Jugé à court de forme par son entraîneur, Frank Rijkaard, il a regardé le match depuis les tribunes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur