Vie pratique Environnement

Et pourtant le massacre continue

Le ParisienAymeric Renou
Restez informés en suivant LireLactu sur
On retrouve leurs cadavres, été comme hiver, échoués sur les plages du littoral atlantique et de la Manche. Comme on en a encore découvert un au Croisic ce week-end. Le plus souvent, ce sont des dauphins mutilés après avoir été pris dans les filets de bateaux de pêche à la recherche de bancs de lieus, merlus ou lottes, et rejetés à l’eau.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur