Economie

Le forfait mobilités durables fait du surplace

Créée pour inciter les entreprises à financer les déplacements domicile-travail de leurs salariés en transports non polluants, la mesure est peu utilisée.

Le ParisienVincent Vérier
Restez informés en suivant LireLactu sur
Lancé en toute discrétion en mai, en plein premier confinement, le forfait mobilités durables (FMD) peine à trouver sa vitesse de croisière. Instauré par la Loi d’orientation des mobilités (LOM), votée fin 2019, il incite les employeurs à prendre en charge financièrement les déplacements domicile-travail de leurs salariés qui sont effectués en « mobilité douce ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur