Faits divers

L’été meurtrier

La série de fusillades sanglantes survenue cet été illustre l’extrême violence liée aux rivalités entre trafiquants de drogue. Avec ce chiffre préoccupant : 304 faits déjà recensés depuis le début de l’année.

Le ParisienJean-Michel Décugis,Vincent Gautronneau
Restez informés en suivant LireLactu sur
Impacts de balles sur des façades d’immeuble, devantures de bars ou supérettes… Les murs des cités portent encore les stigmates des fusillades meurtrières survenues cet été un peu partout en France. Le plus souvent la nuit, ou tôt le matin, mais parfois en plein jour, au milieu des habitants, comme le 11 mai dans le quartier de Saint-Musse, à Toulon (Var).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur