Politique

Bouteflika, évidemment

Algérie Le président de 81 ans, très affaibli, briguera un cinquième mandat le 18 avril. Pour les Algériens, tout sauf une surprise. Dont ils semblent s’accommoder.

Le ParisienFayçal Metaoui À Alger
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Le cinq est un chiffre gagnant », lance Kader, au marché Ferhat Boussad, au centre d’Alger. Il montre à son ami, un vendeur d’agrumes, un vieux portrait d’Abdelaziz Bouteflika accroché à un mur. Une affiche jaunie qui remonte à la campagne présidentielle de 2014.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur