Economie

Les prix à la pompe, l’angoisse du gouvernement

Suite aux attaques de sites pétroliers en Arabie Saoudite, le gouvernement scrute les prix à la pompe, conscient qu’une flambée des tarifs pourrait raviver la colère des Gilets Jaunes.

Le ParisienAurélie Lebelle,Matthieu Pelloli
Restez informés en suivant LireLactu sur
La hausse du prix des carburants pourrait-elle être l’étincelle qui déclenche une nouvelle crise des Gilets jaunes ? Le gouvernement scrute en tout cas l’évolution des prix du baril — mais surtout à la pompe — avec anxiété. Car depuis les attaques de sites pétroliers en Arabie saoudite, samedi, les tensions géopolitiques se sont exacerbées.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur