Paris

« Rendez-nous nos Derain  »

Son grand-père a été spolié pendant la guerre. Demain, Claire Gimpel va tenir tête à l’Etat français qui refuse de lui rendre trois tableaux du peintre fauviste détenus par des musées.

Le ParisienCéline Carez
Restez informés en suivant LireLactu sur
Elle a passé une enfance insouciante, entre Londres et Paris. Il y avait bien le culte d’un grand-père mystérieux, René Gimpel, disparu, grand résistant, collectionneur et célèbre marchand d’art parisien. Et cet oncle dont le bras était tatoué d’un numéro… Et puis, un jour, jeune adulte, Claire voit « Nuit et Brouillard », le film d’Alain Resnais sur les camps de concentration.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur