Societe

VINCENT LAMBERTPLUS JAMAIS ÇA

Le décès de cet homme tétraplégique de 42 ans, hier matin, neuf jours après l’arrêt des soins, suscite un certain malaise et beaucoup de questions.

Le ParisienAline Gérard,Elsa Mari
Restez informés en suivant LireLactu sur
Jusqu’au bout, son corps, plongé dans la nuit depuis près de onze ans, n’aura pas connu de repos. Vincent Lambert, en état végétatif, n’est plus, mais la dépouille de l’ancien infirmier psychiatrique, décédé hier matin, à 8 h 24 au CHU de Reims (Marne), neuf jours après l’arrêt des traitements, fera l’objet d’une autopsie, ce matin, à l’Institut médico-légal de Paris.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur