Societe

« 32 °C en mai, ce sera quoi en juillet ? »

Luc, retraité de Vérargues, où un record a été battu, craint un remake de 2019.

Le ParisienVincent Mongaillard
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le 28 juin, alors que le mercure affichait 46 °C sur ses terres, Rodolphe Coulondre, vigneron qui produit, entre autres, du muscat, a perdu, sur certaines parcelles, 80 % de sa récolte.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur