Economie

Commerces de proximité : France des villes et France des champs

Aller faire les courses à pied, les Français disent oui mais n’en ont pas tous la possibilité. Le sondage que nous publions souligne les disparités.

Le ParisienOdile Plichon
Restez informés en suivant LireLactu sur
Cafés, coiffeurs, supérettes, fleuristes… Les Français plébiscitent toujours les commerces qu’ils trouvent en bas de chez eux, telle est l’une des conclusions d’un sondage mené par OpinionWay pour le compte d’Asterop. Les boulangeries notamment sont saluées par 88 % des sondés, les coiffeurs par 85 % et les supermarchés de centres-villes par 84 % des personnes interrogées.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur