Sports nationaux

Le rebond ou la crise… de nerfs

Privé de cinq joueurs, dont Neymar et Mbappé, le PSG doit absolument l’emporter ce soir face au promu messin au risque de se trouver dans une position très inconfortable.

Le ParisienFrédéric Gouaillard
Restez informés en suivant LireLactu sur
Malgré la persistance des beaux jours, il serait temps de se dire que l’été a passé et que la Ligue 1, même si elle n’a pas les charmes et les atours d’un Final 8 de la Ligue des champions, a repris ses droits. Il serait temps de se dire qu’il faut enfin jouer au football plutôt qu’à pousse-toi de là que je m’y mette, ou au jeu des tapes derrière la tête.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur