Societe

Maëlle, 17 ans, victime d’un choc toxique

Prise de vomissements et de fièvre, l’adolescente a été emportée en quelques jours par une infection causée par un tampon. Sa mère appelle à la vigilance sur les protections hygiéniques.

Le ParisienP.R.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Sa maladie a été diagnostiquée trop tard. Maëlle, une jeune Belge de 17 ans, est morte des suites d’un syndrome du choc toxique (SCT), causé par son tampon hygiénique. L’adolescente, originaire de la commune de Somzée, au sud de Charleroi, avait été admise à l’hôpital en début de semaine dernière.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur