CYCLISME

Gaudu, à la Voeckler

L'ÉquipeA. Cl.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Arrivé pour l’argent, le grimpeur français a fini septième mais a parfaitement appliqué le plan de son sélectionneur. FUJI INTERNATIONAL SPEEDWAY – À soixante kilomètres de l’arrivée, David Gaudu grimaçait déjà au cœur du peloton, alors que la course des favoris n’était pas lancée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur