LADER

Perdre, la belle affaire

L'Équipel’humeur,Vincent Hubé
Restez informés en suivant LireLactu sur
Trop de surprises. C’était épuisant, ces huitièmes de finale de Ligue des champions. Des buts à gogo, des équipes qualifiées à quasi 100 % après le match aller et 100 % éliminées au retour, des clubs portugais et néerlandais qui joueront les quarts, mais aucun français ni allemand… Beaucoup d’événements inexplicables qu’il faut bien tenter d’expliquer.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur