ATHLÉTISME

Jepchirchir, ça dépote

L'ÉquipeA. Rol.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Si les hommes sont partis prudemment, la course féminine s’est révélée nettement plus rock’n’roll. Les Kényanes Joyciline Jepkosgei et Peres Jepchirchir, la Turque Yasemin Can et les Éthiopiennes Yalemzerf Yehualaw et Ababel Yeshaneh sont parties sur un tempo rapide (15’20” aux 5 km, 30’47” aux 10 km) et tant pis pour les autres.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur