ATHLÉTISME

Une audience qui fait pschitt

L'ÉquipeGILLES SIMON
Restez informés en suivant LireLactu sur
Une irrégularité dans l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction et l’arrivée tardive de pièces décisives repoussent le procès au 3 juin. « Je ne peux pas faire autrement que constater qu’aucune partie n’a pu prendre connaissance des pièces produites aujourd’hui ainsi que l’irrégularité de l’ordonnance de renvoi.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur