EXTRA

PARFUM DE VIOLETTE

L'ÉquipeSTÉPHANE BARBÉ
Restez informés en suivant LireLactu sur
Athlète, boxeuse, cycliste ou coureuse automobile dans l’entre-deux-guerres, Violette Morris a vécu sa carrière de championne entourée de soufre. C’est un roman en réhabilitation. La femme qui court (Gérard de Cortanze, éd. Albin Michel) s’appelait Violette Morris.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur