RUGBY

« J’ai en quelque sorte dilapidé mon patrimoine personnel dans le club »

L'ÉquipeSTÉPHANE SELLAMI
Restez informés en suivant LireLactu sur
Max Guazzini, devant le juge d’instruction en charge de cette affaire. Quand Max Guazzini est interrogé en décembre 2011 par le magistrat-instructeur, l’enquête sur les soupçons d’escroquerie et d’usage de faux par les représentants de la Facem, candidats à la reprise du club, n’en est encore qu’à ses prémices.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur