France

« Grande Sécu » : les complémentaires ripostent

Les EchosS. G. et S. P.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les complémentaires santé ne veulent pas être absorbées par la Sécurité sociale. Les complémentaires santé ne veulent pas être à moitié ou complètement dévorées par la Sécurité sociale. Elles rejettent la « grande Sécu », l'un des scénarios de réforme de la place des complémentaires sur lesquels planche le Haut Conseil pour l'avenir de l'Assurance-maladie (HCAAM), jusqu'à novembre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur