Industrie & Services

PSA limite la casse grâce à l'Iran mais souffre sur le crucial marché chinois

Les EchosJulien Dupont-Calbo
Restez informés en suivant LireLactu sur
Citroën et DS sont à la peine, Peugeot ne va pas vraiment mieux. Le groupe perd également des parts de marché en Europe. Les stigmates sont encore présents. Trois ans après le chemin de croix financier qui avait failli mettre le groupe à bas, PSA a repassé la barre des 3 millions de véhicules vendus à l'année.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur