Idées & Débats

Le best-seller de Mao

Les EchosM. G.
Le thème : La Révolution culturelle a longtemps constitué, pour la génération de Mai 68, un motif d'admiration. Les exactions commises alors, au nom de la conscience politique, n'ont été dénoncées que plus tard. Si l'image de cette période trouble a été écornée, en revanche, les citations de Mao Tsé-toung, contenues dans son petit livre rouge, ont traversé les âges. Les photographies des masses populaires brandissant le best-seller de Mao en format de poche ont fait le tour du monde. Publié à plus de 900 millions d'exemplaires et reconnaissable entre tous avec sa couverture de plastique rouge, l'ouvrage est moins connu pour son contenu en 33 chapitres : le Parti communiste, la lutte des classes, les femmes, la culture idéologique, etc. Ceux qui ont étudié les oeuvres complètes du président Mao le trouvent sans doute sommaire. Mais « pour les masses parisiennes encore peu éduquées en marxisme-léninisme, c'est plus ardu », note Pascale Nivelle, l'auteur. L'outil de propagande politique était destiné aux gardes rouges, ces jeunes fanatisés envoyés dans les campagnes à des fins d'éducation politique, où bien souvent ils se sont déchaînés contre la population. Ce livre était pour eux comme un blanc-seing qui les autorisait à recourir à la violence.
L'auteur : Pascale Nivelle est journaliste. Elle a été correspondante à Pékin de 2006 à 2009.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir