Dernière

Remède de cheval pour Renault

Les Echosvendredi 22 mai 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
On ne soigne pas un grand malade avec des remèdes homéopathiques. Déjà très fragile avant la crise du coronavirus, Renault pourrait être emporté par une pandémie dont nous ne pouvons pas encore mesurer pleinement l'ampleur du contre-choc économique. Seule certitude, les mois et les années qui viennent s'annoncent mortels pour l'automobile.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur