France

Angela Merkel contrainte par le SPD de revoir les termes de la coalition

Les EchosNinon Renaud,Correspondante à Berlin
Restez informés en suivant LireLactu sur
Réunis en congrès à Berlin, les 600 délégués ont intronisé à la tête du SPD Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken. Plutôt que de quitter le gouvernement d'Angela Merkel immédiatement, le parti veut « discuter » d'une amélioration du contrat de coalition qui le lie aux conservateurs.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur