Entreprises

Renault veut revoir son empreinte industrielle en France

Les EchosAnne Feitz
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le groupe devrait fermer les sites de Choisy-le-Roi et des Fonderies de Bretagne, ainsi que l'usine de Dieppe. L'usine de Flins, qui a assemblé 160.000 voitures en 2019, pourrait abandonner la production dans quelques années. Renault l'avait annoncé dès février, mais la crise du coronavirus semble avoir brouillé les mémoires.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur