startup

Le mouvement « no code » prend de l'ampleur

Les EchosAnaïs Moutot,Correspondante à San Francisco
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le montant investi aux Etats-Unis dans les start-up « low » et « no code » a plus que quadruplé en cinq ans, passant de 114 millions de dollars en 2014 à 529 millions en 2019. En France, Erwan Kezzar , ancien cofondateur de l'école de programmation informatique Simplon, a lancé la première formation en présentiel au « no code » en septembre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur