Entreprises

L'économie de la ville a résisté à l'effondrement du pont Morandi

Les EchosO. T.
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les scénarios apocalyptiques annoncés après la disparition d'une artère indispensable à la viabilité de la ville et à l'activité de son port ne se sont pas vérifiés. « L'économie de Gênes a tenu bon. » Un an après l'effondrement du pont Morandi, qui représentait la principale artère de la ville, son coeur, le port, n'a pas cessé de battre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur