evenement

Les Français font de la relocalisation des productions essentielles la priorité de l'après-crise

Les EchosPierre-Alain Furbury
Restez informés en suivant LireLactu sur
Selon le sondage Odoxa-Comfluence pour « Les Echos » et Radio Classique, les Français ne veulent pas que l'après-coronavirus ressemble à l'avant. Ils se disent prêts à une hausse des prix en contrepartie de relocalisations. Emmanuel Macron a promis, dès la mi-mars, des « décisions de rupture » une fois gagnée la « guerre » sanitaire contre le coronavirus.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur