Monde

Allemagne : la nouvelle direction du SPD veut une remise à plat de l'accord de coalition

Les EchosNinon Renaud,Correspondante à Berlin
Restez informés en suivant LireLactu sur
Norbert Walter- Borjans et Saskia Esken, élus ce week-end à la tête du SPD, n'appellent pas à la rupture avec la CDU. L'élection très disputée de Norbert Walter-Borjans et de Saskia Esken à la présidence du SPD samedi soir a provoqué une poussée de fièvre au sein du gouvernement allemand, aussi bien parmi les dirigeants de la CDU d'Angela Merkel que des cadres sociaux-démocrates eux-mêmes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur