Entreprises

Renault « touche le fond » et encaisse des pertes historiques

Les EchosLionel Steinmann
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le Losange affiche un déficit net de 7,3 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année. Le choc du coronavirus a aggravé les difficultés structurelles du groupe, et Nissan, dans le rouge vif, plombe son partenaire français. Le calvaire se poursuit pour Renault.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur