Idées & Débats

Sylvain et la panthère des neiges

Les EchosThierry Gandillot
Restez informés en suivant LireLactu sur
Si Sylvain Tesson s'est retrouvé au Tibet à 5.000 mètres d'altitude par -35°, c'est la faute au blaireau des Vosges. Photographe animalier de renom, Vincent Munier propose un jour à l'écrivain voyageur un billet pour l'immobilité. « Tapi dans les orties, j'obéissais à Munier : pas un geste, pas un bruit.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur