Idées & Débats

L'affaire Trump et la démocratie des plateformes

Les EchosAndré Loesekrug-Pietri
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il n'aura fallu qu'une seconde à Twitter pour supprimer le compte du président américain, et ainsi le couper de ses 89 millions de followers. Une base qu'il avait mis des années et des dizaines de milliers de tweets à construire.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur