Une

Ile-de-France : la lente révolution des transports

Les Echosjeudi 12 janvier 2017
Transport  Si l'arrivée de nouveaux RER est saluée, les projets de bus électriques ou de pistes cyclables sont plus polémiques.
RER, bus, vélos… Les modes de transport franciliens font leur mue. Mercredi, le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) a officiellement attribué le contrat pour la production des RER nouvelle génération au consortium Alstom-Bombardier et confirmé une première commande de 71 rames pour les lignes de RER D et E. Les constructeurs promettent plus de confort, et jusqu'à 25 % de passagers supplémentaires par rame. Les usagers devront toutefois patienter jusqu'à 2021 pour les premières mises en circulation. La ligne de bus électriques express promise par la Mairie de Paris le long des berges de Seine est, elle, annoncée pour 2018, mais ne s'annonce pas comme un long fleuve tranquille, avec notamment de fortes divergences avec le Stif. La Ville est également critiquée pour son plan Vélo, ambitieux, mais qui a pris un an de retard. La Mairie promet toutefois des travaux dès le mois de mars. Anne Hidalgo s'était engagée dans ses promesses de campagne à un taux de 15 % des mobilités réalisées à vélo dans la capitale en 2020, contre 5 % actuellement.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir