High-Tech & Médias

Comment s'est faite l'exploitation des données aspirées

Les EchosAnaïs Moutot,Correspondante à San Francisco
Restez informés en suivant LireLactu sur
Jusqu'en 2014, le réseau a monétisé son « social graph » en donnant accès aux données des amis des utilisateurs à des développeurs. Alex Stamos, le responsable de la sécurité de Facebook, s'est exprimé samedi matin sur Twitter pour réfuter le terme de « piratage informatique » utilisé par certains médias dans l'affaire Cambridge Analytica.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur